La Havane

La Havane, la ville numéro 1 et capitale de Cuba, conjugue à la fois musique, tradition, culture et surtout d’impressionnants monuments historiques. La plus grande ville des Caraïbes accueille des milliers de touristes chaque année. Passage quelque peu obligé lors d’un séjour à Cuba, La Havane est fière de « La Habana Vieja », appelée communément « la vieille Havane ». En effet, cette dernière, présentant un parfait mélange de monuments baroques et néoclassiques, a été classée Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1982. En 2016, La Havane a été classée parmi l‘une des sept villes-merveilles du monde. Alors, si plusieurs reconnaissent la valeur de cette destination incontournable, soyez-en sûr que vous vous y plairez.

Histoire

Le nom de la ville proviendrait du cacique taino appelé Habaguanex, le nom du chef de la tribu qui habitait la région au moment de l'arrivée des conquistadors espagnols à Cuba. Diego Velasquez l’a mentionné dans son rapport au roi d'Espagne. On raconte que la fille de Habaguanex portait le prénom de Habana, mais cela reste encore à prouver.

La ville a été fondée le 25 août 1515 sur la côte sud de l'île par le conquistador Diego Velázquez de Cuéllar. Elle a connu au moins deux positions différentes entre 1514 et 1519, avant d’acquérir son emplacement actuel dans la baie située au nord ouest de Cuba. La Havane est la 6e ville fondée par les Espagnols. A cette époque (1519), on l’avait nommée San Cristobal de la Habana : soit l’association San Cristobal, un saint patron de la ville et Habana, du cacique taino Habaguanex. L'établissement définitif de La Havane a été commémoré par le monument El Templet.

Etant nichée dans une baie, La Havane était également un port de commerce. Suite à de nombreuses attaques de pirates et de boucaniers, les Espagnols ont décidé d’y construire plusieurs forteresses afin de renforcer la sécurité. Plus tard, de nombreux bateaux (chargées d’épices, de matières premières alimentaires, de cuirs, de laine, d’or et d’émeraude) accostèrent les côtes de La Havane. Cela fit d’elle le premier port du continent à l’époque.

Aujourd’hui, La Havane est plus connue par La Habana Vieja ou la Vieille ville.

La Havane, la capitale de Cuba

Située sur la côte nord de Cuba, dans la moitié ouest de l'île, La Havane est le centre économique et culturel du pays. Etant le centre du gouvernement cubain, divers ministères y sont implantés. Elle s’étend sur 720 km2 à l’ouest et au sud d’une baie. Cette dernière est d’ailleurs accessible par un passage étroit subdivisé en 3 ports dont Marimelena, Guanabacoa et Atarés. La ville est peuplée de 2,4 millions d’habitants environ, mais l’agglomération compte jusqu’à plus de 3,7 millions. En raison de cela, La Havane est considérée comme la plus grande ville des Caraïbes.

Pourquoi La Havane ?

… Parce que La Havane est la capitale, le centre économique et culturel de Cuba.

… Parce que la vieille ville de La Havane est un must lors d’un voyage à Cuba. Appelé « La Habana Vieja » ou la vieille Havane en français, cette municipalité est le cœur historique de la ville. De par la conservation de son cadre urbain d’origine, elle a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1982. La merveilleuse rencontre entre le style populaire et traditionnel a rehaussé la valeur touristique et culturelle de son centre historique, un atout qui lui a valu cette reconnaissance auprès de l’UNESCO. Vous y trouverez 5 grandes places ayant chacune une architecture particulière qui les distingue les unes des autres. Découvrez à La Habana Vieja : l’Iglesia Catedral de La Habana, l’Antiguo Convento de San Francisco de Asís, le Palacio del Segundo Cabo et le Palacio de los Capitanes Generales. Vous serez ébahis à la vue des maisons privées dotées d’arcades, « de grilles en fer forgé et des cours intérieures ».

… Parce que la ville abrite l’une des plus grandes forteresses coloniales du continent américain, soit la Fortaleza de San Carlos de la Cabaña, située sur la rive est du passage étroit de la baie.

… Parce que l’une des plus anciennes forteresses coloniales du continent s’y trouve. Son nom est le Castillo de la Real Fuerza, situé sur la rive ouest du canal étroit de la baie.

… Parce que La Havane a été déclarée parmi l’une des sept villes-merveilles du monde en 2016.

… Parce qu’à La Havane et notamment dans la vieille ville, on fait un bon dans le passé où les vieilles voitures américaines coitoient les calèches à chevaux.

… Parce qu’à la Havane, on danse dans la rue sur le rythme des percussions et des musiques cubaines.

… Parce qu’à La Havane on déguste de délicieux mojito ou autres coktail à base de rhum.

Bref, l’authenticité de son patrimoine historique bien conservé ainsi que sa grande diversité architecturale et urbaine font de cette destination un immanquable lors d’un voyage à Cuba.

Que voir à La Havane ?

La majorité des places et des monuments importants sont regroupés au centre historique de La Habana Vieja.

Les forteresses

Le fort El Morro, a été construit entre 1589 et 1630 pour protéger l'entrée de la baie et du port. Situé sur la rive nord-est du canal d’accès au port, il est appelé « Castillo de los Tres Reyes del Morro ». Pour sa part, la forteresse San Salvador de la Punta, construite en 1590, se trouve sur la rive ouest en face du fort El Morro. Une grosse chaîne relie les deux forteresses afin d’empêcher les navires ennemis d’entrer sur le territoire. Une autre forteresse située derrière El Morro à l’entrée du port s’appelle la forteresse de la Cabaña, l’une des plus grandes du continent. Elle a été bâtie en 1763 pour renforcer la sécurité du port de commerce et de la ville de La Havane.

La première grande fortification de la ville est le Castillo de la Real Fuerza ou “Château de la Force Royale”. Figurant parmi les plus anciennes forteresses du continent, elle a été initiée en 1558.

Les Places ou Plaza

Commencez par la Plaza de Armas ou la Place d’Armes, la place touristique principale de La Havane. Continuez avec la Plaza Vieja, richement entourée d’habitations de l'époque coloniale ainsi que la Plaza de San Francisco, la Plaza del Cristo et la Plaza de la Catedral.

Les églises et autres bâtiments religieux

La cathédrale de San Cristóbal saura vous surprendre, car elle figure parmi les plus belles et les plus sobres églises du baroque américain. C’est le bâtiment le plus important sur la Plaza de la Catedral, à voir absolument. Pensez également à visiter la basilique San Francisco de la Havane, toujours dans le quartier de Habana Vieja. L’église et le couvent ont été établis en 1608.

Les musées

Le musée national des Beaux-Arts de Cuba se divise en 2 parties. Le Palacio de Bellas Artes, expose dans son bâtiment moderne, la plus importante collection d’art cubain du monde. Pour sa part, le Palacio del Centro Asturiano est un ancien édifice abritant l’une des plus importantes collections d'art occidental d'Amérique latine.

Le Musée de la Révolution, bâti en 1913 est une vraie mine d’histoires passionnantes sur la lutte du peuple cubain pour son indépendance. Il se trouve dans l’ancien palais du dictateur Fulgencio Batista.

 On ne saurait citer tous les monuments historiques intéressants de La Havane. Vous pouvez également voir le Palacio de los Capitanes Generales, résidence des gouverneurs de Cuba et bien d’autres attractions.

Le Street-art s’invite sur Callejon de Hamel

Haut-lieu du street-art cubain, le Callejon de Hamel est une ruelle pavée s’étendant sur 200 m seulement, mais surprend par une explosion de couleurs époustouflantes. Située au cœur du quartier Cayo Hueso, cette ruelle a été transfigurée grâce à l’imagination de l’artiste contemporain : Salvador Gonzales Escalona. Vous serez conquis par la beauté de l’art afro-cubain ornant les façades, volets, fenêtres, portes des murs des anciens logements ouvriers. Vous y trouverez différents dessins aux milles et une couleur ainsi que des citations philosophiques en hommage à l’histoire du pays. Ces œuvres sont très encadrées par le régime autoritaire qui veille sur la neutralité politique dans la vie artistique. Elles ne doivent donc pas servir de propagande.

C’est surtout les dimanches que la ruelle est animée par le son des claves, congas et des cajons pour des concerts de rumba. Laissez-vous enivrer par la magie du lieu sur une des tables en fer forgé de Callejon, tout en dégustant un cocktail unique confectionné dans le Callejon de Hamel baptisé El Negron. Ce dernier est fait à base de basilic, de miel, d’eau gazeuse et du rhum cubain. Votre dépaysement sera assuré.

Que faire à La Havane ?

Assister à un spectacle de musique cubaine

Il faut croire que les Cubains ont la passion pour la musique. Comme dans la plupart des villes cubaines, les rues et les trottoirs de La Havane ne manquent pas de talentueux musiciens munis de leurs instruments locaux. Vous pouvez aussi aller dans l’un des restaurants qui proposent des spectacles musicaux et vous baigner dans les tonalités joyeuses et vivantes des mélodies cubaines.

Promenade en bord de mer sur le Maleçon

Pour échapper à l’effervescence qui règne dans la Vieille ville et de La Havana Centre, faites une promenade en bord de mer sur le Maleçon, la rive rocheuse qui longe la baie de La Havane. Prenez une bonne bouffée d’air marin pour vous rafraîchir.

Tours en calèche

C’est le moyen idéal et la manière la plus authentique de visiter La Havane. Les calèches à chevaux datent du début du XVIe siècle au moment de la fondation de la ville. Aujourd’hui, elles proposent aux touristes une expérience culturelle enrichissante (surtout sur la Vieille Havane) qui vous fera voyager dans le temps.

Tours en voitures américaines

De différents modèles et d’une panoplie de couleurs, ces anciennes voitures constituent un moyen assez particulier de visiter la Habana Vieja. Choisissez parmi les voitures classiques américaines ou les cabriolets pour faire le tour de la ville.

Les bars à cocktails

Cuba est la terre du rhum par excellence. Rien de mieux que la capitale pour trouver les meilleurs bars à cocktails du pays. Les Maestros Roneros de Mojito Habana Club savent très bien utilisés le rhum cubain pour faire du Mojito. Ils perpétuent l’art de l’« anejamiento », pour distiller, faire vieillir et assembler des rhums de haute qualité.

Nous recommandons également d’autres adresses intéressantes pour pimenter votre séjour à La Havane. Faites un tour chez La Guarida ou El Cocinero, des bars-restaurants dotés de magnifiques toit-terrasses. Celui de La Garida donne une superbe vue sur le quartier de Centro Habana. Pour sa part, El Cocinero niché dans le quartier du Vedado séduit les locaux et les expatriés par son toit-terrasse et son style industriel marqué par son imposante cheminée. Café O’Reilly vous propose également des cocktails à base gin, tout aussi savoureux que son café. Pour profiter d’une ambiance tropicale et décontractée tout en sirotant du mojito, pensez à aller chez Espacios, un autre bar à cocktail de la ville. Vous pouvez vous détendre à votre aise dans le patio, tout en fumant un authentique cigare cubain entouré de plantes tropicales. A une certaine heure, le volume de la musique va chauffer l’ambiance. Les adeptes de la danse et les fêtards s’y amuseront à coup sûr.

Voyage gastronomique à La Havane

Découvrez les variétés de plats cubains dans les « paladares » de La Havane. Ce sont des restaurants montés et tenus par des familles cubaines dans leurs propres maisons. Vous êtes sûrs d’y trouver des plats typiquement cubains.

Faites un tour à La Cocina de Lilliam pour déguster le Congri qui se compose de riz blanc, d’oignons, de haricots rouges et du lard. Essayez également la langouste et autres plats à base de fruits de mer bien frais pour marquer vos vacances à La Havane. La maison a sa façon particulière à la cubaine de les préparer.

La Guarida est l’endroit idéal pour savourer les bons rhums cubains à déguster pur ou en cocktails. Prenez une table chez La Fontana, le royaume des grillades de La Havane. Savourez les délicieuses crevettes et langoustes grillées de la maison. Le resto sert également du lapin, du poulet et du cochon cuit sur la braise.

Durant votre séjour dans la capitale, profitez-en pour manger les autres plats typiques du pays. Le Moros y cristianos, signifiant littéralement « Maures et chrétiens » est le Top N°1 des spécialités culinaires cubaines. Il se compose principalement de riz blanc et de haricots noirs. Vous pouvez aussi essayer le « Picadillo », l’« Arroz con Pollo », autres plats à base de riz. Si la viande de crocodile vous tente, c’est l’occasion où jamais d’y gouter. Faites le tour des spécialités cubaines pour enrichir votre expérience gastronomique.

Climat

Les températures et les précipitations sont assez élevées entre juin et octobre, soit respectivement de 23 à 31°C et de 99 à 182 mm. Il convient donc de venir à La Havane en janvier, février, mars, avril, mai, novembre et décembre.

Comment s’y rendre ?

La Havane est desservie par l'aéroport international José-Martí, situé à 17 km de la ville.

Comment se déplacer en ville ?

Les frais de transport des bus sont abordables. Toutefois, les bici-taxis, sont plus pratiques pour visiter la ville. Ce sont des moyens de transports ressemblant à des vélos à 3 roues, munis de banquettes. Quand ils sont motorisés, on les appelle les « coco-taxis », d’une forme intrigante et amusante. Ces derniers sont comme les « Tuk-Tuk » en Inde, mais avec une forme plus affinée (comme les coccinelles). Pour plus de confort, vous pouvez toujours opter pour la location de voiture pour vous déplacer en ville.

15 photos

Bonjour

Je suis Bertrand de "Cuba Autrement". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+33 6 62 57 96 35