Camagüey

Des rues coloniales bordées de bâtiments de différentes couleurs et de superbes plages au sable fin vous attendent dans la ville de Camagüey, la 3e plus grande ville de Cuba. Grâce à ses atouts touristiques, cette cité promet une halte agréable lors de votre séjour à Cuba. Camagüey surprend par son mélange de bâtiments coloniaux et ses magnifiquesplaza (places publiques) qui assurent un total dépaysement. Elle abrite le plus grand parc urbain de Cuba. Ce serait dommage de ne pas passer par cette ville lors votre périple sur les terres cubaines où Fidel Castro et Che Guevara ont marqué une révolution historique.

Un peu d’histoire

Quand Camagüey fut fondée le 2 février 1514, elle s’appelait Santa María del Puerto de Príncipe. Elle figure parmi les 7 premières villes fondées par les Espagnols à Cuba . Établie initialement sur la côte nord de l’île de Cuba, elle a été progressivement déplacée vers son emplacement actuel pour échapper aux attaques des pirates qui écumaient les Caraïbes. Un cacique indien lui a donné le nom de Camaguebax.

La ville de Camagüey fonctionnait à contre-courant du reste de l’île. En effet, quand le pays vivait de la culture de canne à sucre, celle-ci prospérait grâce à l'élevage bovin.

Aujourd’hui, comme mentionné plus haut, Camagüey arrive à rivaliser avec les 2 plus grandes villes de Cuba dont La Havane et Santiago de Cuba.

Camagüey, 3e ville de Cuba

Située dans le centre de l'île de Cuba, à 500 km au sud-est de La Havane (capitale du pays), Camagüey fait le plaisir des touristes. Flanquée au milieu de vastes plaines (Llanuras), la ville dispose de groupe de montagnes et de 2 rivières (le rio Hatibonico et le rio Tinima) agrémentant son paysage naturel. Capitale de la province du même nom, Camagüey fait 75 km2, semblant petite, mais sa grandeur s’exprime sous un autre aspect.

Camagüay tient la place de la 3e plus grande ville en termes de nombre d’habitant , soit 306 183 habitants. La 2e plus grande ville avant Camagüey est Santiago de Cuba avec une population s’élevant à 433 099 habitants. Elle passe après La Havane, la capitale du pays, occupant la première position avec 2 130 081 âmes sur le territoire.

Outre ses plages, Camagüey s’affiche telle une ville historique grâce à ses anciens bâtiments.

Pourquoi choisir Camagüey ?

Camagüey, « la ville des églises »

Rien que l’appellation suffit pour éveiller la curiosité. Camagüey est connue sous le surnom de « la ville des églises » grâce à ses 9 églises baroques aux autels dorés. En ce sens, nous mentionnerons distinctement la majestueusecathédrale de Nuestra Senora de la Candelaria et l’église de Nuestra Senora de la Merced. Son âme catholique se reflète d’ailleurs par ses différents bâtiments religieux.

Camagüey, « ville des tinajones »

La ville est appelée ainsi à cause des grandes jarres de terre cuite allant jusqu'à 2 m de haut. Nichées sur la Plaza del Carmen, ces jarres, une fois enterrées, servaient à récupérer les eaux de pluies et la garder au frais.

Berceau des lettres cubaines

Camagüey est l’endroit idéal pour apprécier la culture de la région. En flânant dans les ruelles de la ville, vous ne manquerez pas de voir lestalents des danseurs, des musiciens, des peintres et desdessinateurs du coin. Plus important, la ville détient la 2e compagnie de ballet classique de Cuba.

Ville des célébrités cubaines

Plusieurs célébrités sont nées à Camagüey, à savoir :

- Ignacio Agramonte, révolutionnaire cubain qui naquit le 23 décembre 1841, qui a grandement participé à la Guerre des Dix ans et dont le nom a été à l’aéroport de la ville ;

- Gertrudis Gómez de Avellaneda qui naquit le 23 mars 1814, une écrivaine, femme de lettres espagnole du XIXᵉ et grande figure du romantisme cubain ;

- Le peintre Fidelio Ponce de León qui a vu le jour le 24 janvier 1895 ;

- Le docteur Carlos J. Finlay qui naquit dans la ville le 3 décembre 1833 ;

- Nicolas Guillén, le poète national (date de naissance : 10 juillet 1902).

Centre historique le plus vaste du pays

Outre la grandeur de sa surface d’occupation, lecentre historique de Camagüey a une architecture hispano-arabe très bien conservée et s’affiche avec une irrégularité surprenante, raison pour laquelle il a été déclaré « Patrimoine Culturel de l’UNESCO » en 2008.

Que voir à Camagüey ?

Les églises

Etant surnommée « la ville des églises », Camagüey regorge de nombreuses églises à visiter.

- L’église de San Juan de Dios, de style baroque et située sur la place du même nom, abrite la 2e représentation en statue de l’Esprit Saint en Amérique latine à part celle qui est au Pérou

- La Cathédrale Nuestra Señora de la Candelaria ou tout simplement « la cathédrale de Camagüey » est une basilique catholique de style baroque. Elle se démarque par son énorme clocher surmonté d'une statue du Christ.

- L’église de Nuestra Señora del Carmen, située sur le Place del Carmen surprend par sa beauté unique et baroque ainsi que ses 2 magnifiques tours.

- L’église de Santa Ana, pour sa part, est une église en ruine affichant un air assez mystique.

Les Plaza

La Plaza San Juan de Dios est bordée par l’hôpital et l’église du même nom. Elle figure parmi les places publiques les mieux conservées et les plus connues de Cuba. Le corps du fameux indépendantiste, Ignacio Agramonte a été transporté sur cette place et sa dépouille se trouve dans l’église San Juan de Dios.

La Plaza del Carmen est le lieu où vous pourrez admirer les statues des habitants vacant à leurs occupations. Ne manquez pas non plus de photographier les fameuses « tinajones », de grandes jarres faites en terre cuite et typiques de Camagüey.

Plaza de la Soledad et Iglesia de Nuestra Señora de la Soledad

La Plaza se distingue surtout par cette église de Nuestra Señora de la Soledad, symbole de Camaguey.

La Plaza de los Trabajadores vaut également le détour. Un des immeubles sur la place présente le visage monumental du Che, à voir absolument. Visitez aussi l’Iglesia y Convento Nuestra Señora de la Merced ainsi que la Casa Natal de Ignacio Agramonte qui retrace l’histoire de cet indépendantiste.

Sur la Plaza de la Revolución a eu lieu plusieurs événements politiques, culturels et sociaux. Nous ne citerons que la célébration des actes majeurs menés respectivement par Fidel et Raúl Castro le 26 juillet 1989 et en 2007. Le 1er mai, elle accueille également les défilés.

Les parcs

Le Parque Agramonte vous réserve une petite pause à l’ombre des palmiers, dans une véritable oasis de tranquillité, tout en admirant la statue de bronze et de granit du leader indépendantiste, Ignacio Agramonte. Le lieu se distingue également par la façade mauresque de la Casa de la Diversidad qui agrémente le parc avec un magnifique mélange de bleu et de blanc.

Le Parque Martí est l’un des rares endroits de Cuba où vous pourrez admirer le style néogothique de la majestueuse Iglesia del Sagrado Corazón de Jesús.

Le Parc Maceo , appelé auparavant la Plaza de Paula, a porté son nom actuel depuis 1899 en hommage au lieutenant-colonel Antonio Maceo. Ce dernier a été surnommé « Titan de Bronze » pour sa force physique et son courage. Le parc abrite un buste de son effigie depuis 1947.

Autres monuments

Centre historique de la ville Camagüey

Un des plus grands centres historiques de Cuba, celui de Camagüey regroupe les trésors de l’époque coloniale. En raison de cela, le site a été déclaré Patrimoine culturel de l’Humanité par l’UNESCO en 2008. Ses valeurs historiques, architecturales, environnementales et urbanistiques ont fait de lui un « Monument national », selon les déclarations faites en 1980. Plusieurs monuments intéressants se trouvent au centre historique de Camagüey :Plaza San Juan de Dios, Casino Campestre, Maison Natale de Nicolás Guillén

Casino Campestre

Un must-see lors d’un voyage à Camagüey, ce casino est connu comme étant le plus grand parc urbain de Cuba. Ce lieu de loisirs très prisé des familles de Camagüey, ce site dispose d’un terrain de baseball et de football ainsi que des pistes d’athlétisme. Admirez les différentes statues sur place, tant que vous y êtes.

Centre de conventions Santa Cecilia

Comme la Casa de Trova sur le Parque Agramonte font le plaisir des amateurs de musique et les flâneurs, leCentre de conventions Santa Cecilia sur la Plaza de los Trabajadores attire les fans de structures de style architectural. Vous ne pourrez le manquer, car le bâtiment se pare d’un bleu vif tape-à-l’œil.

Studio-atelier de Martha Jiménez

Un autre symbole de la ville, l’atelier de Martha Jiménez vous présente le parfait amalgame de l’art, des traditions et des légendes dans ses produits.

Que faire à Camagüey ?

Les plages

La plage Santa Lucia s’étend sur 20 km de long, soit la plus longue de Cuba. Elle se situe à environ 110 km au nord-est de Camagüey et rivalise avec Varadero. La plus jolie et la plus visitée reste toutefois la plage de Bonita, nichée sur la côte de Cayo Sabinal où se trouve également la plage dite Los Cocos, idéale pour la nage et pour apprécier les vues au Phare Colón.

Les festivités

Durant les vacances à Camagüey, pensez à assister à la fête appelée « San Juan Camagüeyano », la plus populaire de la ville. Durant celle-ci, les banderoles et les confettis sont au rendez-vous. Les locaux préparent aussi des plats typiques à goûter absolument : le fameux ajíaco, le matajíbaro et de délicieux fromages.

Le Ballet de Camagüey, 2e compagnie de ballet de Cuba a été fondé le 1er décembre 1967 par Vincentina de la Torre Recio. Cet ensemble de ballet regroupe plus de 260 œuvres dans différents styles, principalement classique, romantique, néoclassique et contemporain. Situé en dehors de la ville, le Ballet de Camagüey se trouve en dehors de la ville, mais les représentations ont lieu au Teatro Principal de Camagüey. Vous ne pourrez qu’être enchanté de voir ces enfants et ces adolescents qui s’adonnent passionnément à l’art de la danse.

Quand partir à Camagüey ?

Il convient de venir à Camagüey de novembre jusqu’au mois de mai. De mai à juillet les pluies se font un peu plus fréquente, mais la température est à point pour des vacances d’été (entre 27 à 32°C). A titre d’information, septembre est le mois le plus pluvieux (77% de précipitations).

Comment s’y rendre ?

La majorité des touristesatterrissent à Trinidad ou à Santa Clara, puis prennentun bus pour arriver à Camagüey durant un trajet de 4h30. Si vous débarquez à La Havane et prenez un bus vers Camagüey, le trajet durera 9h de temps.

Vous pouvez atterrir à l’aéroport international Ignacio Agramonte de Camagüey , travaillant avec près de 100 compagnies. Ces dernières proposent plus de 500 destinations.

Comment se déplacer en ville ?

Camagüey se visite habituellement en vélo-taxi, moyen de transport plus pratique et le plus utilisé des visiteurs. Vous pouvez également prendre un taxi pour circuler dans la ville.

2 photos

Bonjour

Je suis Bertrand de "Cuba Autrement". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+33 6 62 57 96 35