Baracoa

Ville sacrément gâtée par Dame Nature et imprégnée d’histoires, Baracoa séduit par son contraste à la fois de style vintage et tropical. Située dans l’extrémité orientale de l’île de Cuba, elle attire les touristes par ses belles plages, ses parcs naturels, ses forteresses, ses massifs montagneux, etc., le tout offrant un paysage des plus exotiques. Besoin de détente, d’évasion, de distraction et de dépaysement ? Baracoa est la destination idéale pour se détendre lors de son séjour à Cuba.

Baracoa en quelques mots

La plus ancienne ville de Cuba réside dans la  province de Guantánamo. Il s’agit bien de Baracoa, là où les trésors naturels, historiques et touristiques cubains sont cachés. Baracoa se trouve à l’extrême est du territoire cubain. Cette petite ville coloniale fait 977 km2 de surface et compte 80 000 habitants. D’un côté, elle est bordée par la mer, de l’autre par la montagne, tout en étant merveilleusement entourée de fleuves.  Dans la langue indigène, Baracoa signifie « existence de la mer ».

Histoire

Dans l’ancienne époque, les indigènes appelés « Taïnos » vivaient sur le territoire cubain. Le  27 octobre 1492, Christophe Colomb a alors débarqué dans un golfe qu'il appela « Porto Santo ». Ce dernier serait alors le Baracoa d’aujourd’hui. La légende raconte que Colomb aurait planté une croix dont la Cruz de la Parra, dans les sables de l'actuel port de Baracoa. Par la suite, les indiens Taïnos ont été massacrés par les colons espagnols. Certains ont été épargnés à Baracoa où l’on peut encore trouver des descendants des tribus originelles. Un héro parmi les Taïnos du nom de Hatuey s’est enfuit sur l'île d’Hispaniola pour lever une armée afin d’expulser les envahisseurs. Malheureusement, il a été condamné au bûcher suite à la trahison d’un des siens.

Plus tard, la ville de Baracoa a été fondée le 15 août 1511 par le conquistador Diego Velázquez de Cuéllar.  En ces temps-là, elle était nommée « Nuestra Señora de la Asunción de Baracoa » qui signifie « Notre-Dame de l'Assomption de Baracoa ». Bâtie au bord de la baie de Miel (Bahía de Miel), la ville n’était accessible que par la voie marine jusqu’à la Révolution cubaine. L’accès par la voie terrestre était difficile, car Baracoa est surplombée par une chaîne de montagnes (dont la Sierra del Purial).  Cela fermait l'accès par voie de terre rendant la colonie isolée du reste de l’île. C’est vers 1960 que la Carretera Central qui traverse Cuba d’est en ouest a ouvert l’accès par la voie terrestre.

Aujourd’hui, les rues étroites de Baracoa sont imprégnées de l’histoire de la colonisation qui a laissé de vieilles demeures comme attraits touristiques. Parmi les plus importants, nous mentionnons le Château de la Punt,  la Forteresse de Matachín ainsi que Forteresse de Seboruco.

A voir/A faire à Baracoa

La Cathédrale Nuestra Senora de Asunción

Nichée sur la place centrale de Baracoa, elle doit davantage sa notoriété à la relique qu’elle renferme qu’à son architecture. Vous y trouverez la fameuse « Cruz de la Parra », le seul crucifix ayant subsisté parmi 29 autres que Christophe Colomb avait plantés à son arrivée sur le territoire cubain en 1492.  L’édifice a été construit en 1803 et a subi de nombreuses transformations. En 2012, il a été complètement rénové.

Les forts/Châteaux

Après le passage de Christophe Colomb, la ville de Baracoa fut considérée comme une excellente porte d’entrée vers Cuba, notamment pour la contrebande. Trois forteresses ont alors été construites pour la protection de la ville.

La Forteresse de Matachín et son Musée Municipal

Elle a été construite en 1802 pour protéger la Bahía de Miel. Elle abrite la Musée Municipal du Fort Matachín. Avec ses 9 salles d’exposition, ce musée constitue l’un des monuments qui retracent l'histoire des Indiens Taïnos.

Le Château de Seboruco de Santa Bárbara

Les Espagnols ont commencé sa construction en 1739. C’est seulement en 1900 que le château de Seboruco de Santa Bárbara fut achevé sous la supervision des Américains. Elle surplombe la mer sur une altitude de 100 m. Si vous voulez accéder au sommet, il faut monter l’escalier situé à Calle Frank País. Depuis le mirador, vous aurez un panorama imprenable sur le Parc El Yunque. Autrefois château, il est actuellement un hôtel très accueillant avec une magnifique piscine offrant une vue sur la mer.

La Forteresse de la Punta de Maisí

Profitez de la plage au sable blanc au pied de la forteresse. A une heure de route depuis Baracoa, elle offre une superbe vue sur Haïti.

Les parcs de Baracoa

Le Parc Naturel El Yunque

Son appellation en espagnole « Yunque » signifiant enclume vient de la forme du parc. Il se trouve à 20 minutes en voiture de Baracoa. Cette montagne de 575 m de haut promet des randonnées divertissantes en pleine forêt.

Le Parc National Alejandro de Humboldt

Véritable paradis pour les amateurs d’écotourisme, ce parc doit son nom à Alexander Von Humboldt, un scientifique allemand qui a vécu à Cuba en 1800 et 1801. Endroit le plus humide du pays, il renferme la plus grande diversité floristique des Caraïbes. Les variétés de ses paysages font le plaisir des touristes : forêt primaire, lagunes, terres agricoles, mangrove, etc.  Soyez assurés d’un voyage rempli de découvertes fascinantes avec les réseaux de grottes, de cascades, de rivières et de ruisseaux. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2001, ce parc mérite toute votre attention. Vous pouvez y aller en taxi en un trajet d’une heure (40 km).

Les plages de Baracoa

Playa Manglito

Tout en sirotant un verre au bar de Tato face à la mer, appréciez la beauté du paysage qu’offre cette plage bordée de cocotiers et d’amandiers.  La Playa Manglito se trouve dans un lagon sur la route de Yumurí. Le taxi saura vous y amener.

Playa Maguana

Un peu plus loin à 20 km au nord de Baracoa s’étend la plage de Maguana. Avec les eaux turquoise du lagon magnifiquement bordées de sable blanc, vous aurez l’impression de vous trouver au paradis. Vous pouvez y aller en bus ou en taxi. Le coin regorge de petits bungalows au cas où vous souhaitez y rester pour dormir.

Vous avez encore d’autres options avec la Playa Blanca et Playa Duaba

La Casa del chocolate

Faites le plein de tablettes de chocolat dans cette boutique, également appelée « Casa del Cacao ». Ce petit musée pullule de panneaux explicatifs dédiés justement à cette filière. Essayez aussi le chocolat chaud de la maison après votre visite.

Boca de Yumurí et le canyon de Yumurí

Toujours plus de piments pour vos séjours à Baracoa en vous adonnant à des randonnées, des balades en barque et au snorkeling à Boca de Yumurí. Située dans le Canyon de Yumurí, dans l’embouchure de Río Yumurí, cette petite communauté de pêcheurs est nichée à environ 30 km de Baracoa.

Climat

Influencée par le climat des forêts tropicales humides, Baracoa fait en moyenne 25°C avec des précipitations élevées tout au long de l’année. On distingue mal la saison sèche et humide, toutefois, on remarque de plus fortes pluies entre octobre et décembre. Cela pourrait vous limiter dans la visite des trésors touristiques de la ville. Il convient de partir à Baracoa en janvier jusqu’au mois d’avril pour profiter du soleil et de la plage.

Comment s’y rendre ?

Pour les vols internationaux, pensez aux aéroports de Guantanamo ou de Santiago de Cuba. L’aéroport de Baracoa dont le Gustavo Rizo permet juste les liaisons rapides dans le reste de l’île de Cuba.

Depuis l’aéroport de Guantanamo, le trajet vous prendra 3h30 pour arriver à Baracoa et 4h de temps si vous atterrissez à l’aéroport de Santiago de Cuba.

Comment se déplacer en ville ?

Baracoa est une petite ville. Il est donc facile de la parcourir à pied. Il y a également les tricycles si l’expérience vous tente.

3 photos

Bonjour

Je suis Bertrand Ferrux de "Cuba Autrement". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+33 6 62 57 96 35